A partir de 1957, l’année du retour de Rozsda à Paris, l’éclatement de l’espace Euclidien est un fait accompli et commence alors la vraie structuration très architectonique de l’univers intérieur de l’artiste. - Françoise Gilot

Endre Rozsda - Revenant perpétuel (1951)

Revenant perpétuel (1951)

Endre Rozsda - Père et mère au fiacre (1954)

Père et mère au fiacre (1954)

Endre Rozsda - Enfant martyr au paradis (1958)

Enfant martyr au paradis (1958)

Endre Rozsda - Sans-titre (1958)

Sans-titre (1958)

Endre Rozsda - Cache-cache (1958 körül)

Cache-cache (1958)

Moi, Jésus et les autres (1958)

Moi, Jésus et les autres (1958)

Endre Rozsda - Voyage de Mozart à Prague (1958)

Voyage de Mozart à Prague (1958)

Endre Rozsda - Vue d'oiseau (1958)

Vue d'oiseau (1958)

Endre Rozsda - Visage pâle (1958)

Visage pâle (1958)

Endre Rozsda - Explosion dans la cathédrale (1959)

Explosion dans la cathédrale (1959)

Endre Rozsda - Danton 1789 (1959)

Danton 1789 (1959)