en 2018…

10 mars Journée d'étude Endre Rozsda, organisée par l’Association Pour la Recherche et l’Etude du Surréalisme (APRES), animée par Henri Béhar (professeur émérite à la Sorbonne) et Françoise Py (maître de conférences à Paris 8).

Des historiens d’art et des personnalités sont intervenus pendant ce colloque sur le rapport de Rozsda à la musique, la littérature et à d’autres peintres.


13 avril-12 mai Exposition ROZSDA Retrouvailles à la Galerie Les Yeux Fertiles. Après la rétrospective ROZSDA Le temps retrouvé organisée par David Rosenberg en juin 2017 à l’Orangerie du Sénat, la galerie Les Yeux Fertiles a donné à voir des œuvres que Rozsda n’avait jamais présentées au public.

Les Retrouvailles sont celles de Rozsda avec St Germain des Prés.

C’est dans ce quartier, en 1957, qu’André Breton a organisé sa première exposition dans la galerieFürstenberg de Simone Collinet. Six ans plus tard, en 1963, la dernière exposition de Rozsda aura lieu dans cette même galerie. Joyce Mansour signera la préface du catalogue.


8 juin Réapparition à Drouot du Nu féminin allongé, dessin à la mine de plomb, qui a fait partie de la collection d’André Breton. Il est possible de l’admirer aujourd'hui à l’atelier Rozsda (où l’on peut aussi consulter ses archives et visualiser le film Rozsda-la peinture-la vie de Pierre-André Boutang produit par Arte-Métropolis).


Endre Rozsda - Nu feminin allongé (1957)

11-14 octobre

Art Market Budapest