LA SHOAH ET LES ARTS, Institut hongrois, Paris, 2014

Le tableau d’Endre Rozsda, Enfant Martyr au Paradis (1958) a été exposé à l’exposition « La Shoah et les arts » présentée à l’Institut hongrois de Paris parmi une sélection d’œuvres critiques qui ont osé rompre le silence, ouvrant ainsi le chemin vers un discours artistique sur l’Holocauste. 

Enfant martyr au paradis (1958)

Du 10 avril au 24 mai 2014

92, rue Bonaparte 75006 Paris