top of page

En 1963, six ans après la première exposition que Simone Kahn Collinet avait organisée pour Rozsda dans sa galerie Fürstenberg (présentée par André Breton), Rozsda faisait sa dernière exposition personnelle, toujours chez Simone (présentée cette fois par Joyce Mansour).


Dans le même quartier, à deux pas de la place Fürstenberg, en 2023 Jean-Jacques Plaisance tient à rendre hommage à ces évènements présentant dans sa Galerie Les Yeux Fertiles une "mini-rétrospective" réunissant des peintures et des dessins de Rozsda.

Une conférence aura lieu le 19 octobre par Monique Sebbag, spécialiste du surréalisme, viendra compléter l’hommage à Simone Kahn.


L’exposition 60 ans après à Saint-Germain-des-Prés sera aussi un prologue à la rétrospective Rozsda que le Musée des Beaux Arts de Quimper prépare pour 2025.





Dans le cadre de l’exposition « Rozsda 60 après à Saint-Germain-de-Près » il y aura une conférence :


« Simone Kahn (Breton, puis Collinet) exposait Rozsda en 1963 » le 19 octobre 2023 à la Galerie Les Yeux Fertiles, 18h au 27 rue de Seine 75006 Paris.


Monique Sebbag tracera l’itinéraire de Simone Kahn dans le mouvement surréaliste à partir de l'année 1924. Puis son rôle en tant que créatrice de la Galerie Furstenberg pour la diffusion du surréalisme. C'est ainsi qu'elle expose en 1957 Endre Rozsda pour la première fois présenté par André Breton. Et, en 1963 elle fait la dernière exposition personnelle de Rozsda, présenté cette fois-ci par Joyce Mansour. C'est après cette exposition que Rozsda a reçu le prix COPLEY.

Simone Kahn par Man Ray






bottom of page