En 1948, à la suite des lois staliniennes régissant le « réalisme socialiste », Endre Rozsda est empêché de peindre. Son carnet de croquis reste le seul moyen d’exercer son œil de peintre. Il retrouve dans sa formation académique d’avant la guerre l’outil nécessaire pour capter, avec une acuité de portraitiste remarquable, le monde qui l’entoure : les gens de la rue, dans les cafés, au concert, au théâtre, aux bains publics et dans les piscines.

Endre Rozsda - Garçon assis (1953)
Garçon assis
Endre Rozsda - Opération
Opération
Endre Rozsda - Bain turc (1954)
Bain turc
Endre Rozsda - Piscine
Piscine
Juge
Juge
Endre Rozsda -Autoportrait avec Staline (cca 1950)
Autoportrait avec Staline
Comité
Comité
Concert
Concert
Show More