Exposition : l’œuvre graphique

Après l’avoir exposée à l'Institut Balassi à Bruxelles en ce début d’année, la galerie des beaux-arts Kálmán Makláry présente actuellement à Budapest sa collection d’œuvres graphiques d’Endre Rozsda.


Cet ensemble exceptionnel comporte des dessins surréalistes des années 40 ainsi que des compositions abstraites-figuratives des années 60-70. L’exposition témoigne une nouvelle fois de la richesse d’imagination avec laquelle Rozsda a su créer un univers unique et captivant.



Dans une étude publiée en 2001 à l’occasion de la rétrospective de l’œuvre graphique d’Endre Rozsda au Musée des Beaux-arts de Budapest, l’historien de l’art Sarane Alexandrian discernait à travers la diversité de son œuvre des groupes « bien distincts par leur inspiration et leur technique ».


Il écrivait alors : « À ses débuts à Budapest, Rozsda analysa les hommes et les objets d’une manière réaliste particulière, en des suites de portraits au fusain ou de natures mortes. […] À ce réalisme succéderont des inventions visionnaires. Ce sont tantôt des personnages fantastiques surgissant comme des apparitions – une femme aux formes proliférantes, une tête hérissée de mains, une machine humaine, une plante carnivore, une créature née d’une fleur –, tantôt des scènes surgies d’un rêves ou d’une hallucination : une tête de mort due un paysage grouillant de larves, un corps articulé jonglant avec deux soleils, un visage de femme flottant au-dessus des objets d’un appartement. »



Sarane Alexandrian ajoutait aussi : « Longtemps après son installation définitive à Paris en 1957, Rozsda fit des dessins en français – l’un d’eux est un bateau couvert d’écriture – et des architectures d’intérieur à l’encre de Chine. Ses visions architectures sont nombreuses et toujours renouvelées : ici l’on voit une architecture tentaculaire, déployant des filaments menaçants ; là, une architecture harmonique, voire mélodique tant son rythme visuel s’apparente au rythme musical ; ailleurs, une architecture qui se décompose. »


L'exposition est ouverte jusqu’au 10 mai.

Adresse: 1055 Budapest, Falk Miksa u. 10