Le Bateau Lavoir

Historique

C’est dans ces ateliers que Pablo Picasso a fini sa période bleue et commencé ce qu’on a appelé le cubisme. À cette époque, les habitants de la maison étaient Kees van Dongen, Juan Gris, Constantin Brancusi, Amedeo Modigliani, Pierre Mac Orlan, Max Jacob.

Le poète André Salmon qui, comme Max Jacob et Apollinaire, a vécu en étroite communion avec les artistes du Bateau-Lavoir, a décrit ainsi ce lieu qu’il fréquentait souvent : « Au sommet d’un escalier de pierre, la rue Ravignan se termine en prenant la forme d’une placette provençale... » Puis, après avoir poussé la porte : « ...Le visiteur a la surprise de descendre des escaliers pour se rendre aux différents paliers au lieu de les monter ».

Le Musée de Montmartre a aménagé une vitrine interactive retraçant les évènements
qui ont marqué cet site.

Le Bateau Lavoir sur le site du Musée de Montmartre

Le Banquet du Douanier Rousseau

En 1908 Picasso, qui venait de finir « Les demoiselles d’Avignon », a pu acheter un grand portrait de femme du Douanier Rousseau, qu’il admiré beaucoup. Il a décidé, alors, de donner un grand banquet en l’honneur du peintre avec l’aide d’ Apollinaire.

On peut lire le récit détaillé de la soirée dans les mémoires de Fernande Olivier « Souvenirs intimes » et dans l’ « Autobiographie d’Alice Toklas » de Gertrude Stein (et aussi, consulter la synthèse de B. Cahors).

Le banquet, peint par Manuel Blasco, 1908